Poisson cru à la tahitienne – Envie de Polynésie.

Petite précision : lorsque j’ai commencé ce blog, je mangeais encore de temps à autres de la viande ou du poisson. Maintenant je suis végétarien. J’ai décidé de laisser ces recettes dans le blog car elles font une large place aux végétaux et parce qu’elles racontent l’histoire d’une transition et parce que je ne renie rien  🙂  Bonne cuisine !
Après 3 semaines en Polynésie, où le poisson abonde sous toutes ses formes, et si frais. Voilà que j’ai envie de déguster à nouveau la saveur du poisson cru à la tahitienne.
Sur l’île de Taha’a, j’ai eu la chance de le cuisiner avec Vaimiti, l’une des deux cuisinières du Fare Pea Iti, la merveilleuse pension ou nous résidions.
Avec (et un peu sans) recette donc…
Le résultat, servi dans une noix de coco

Le poisson que j’ai fait à Taha’a, servi dans la noix de coco que nous avons décortiquée et pressée!

Poisson cru à la tahitienne selon Vaimiti

Ingrédients pour une personne

  • 150 g de poisson ultra-frais, de préférence rouge (bonite, thon, chinchard) ou blanc à chair ferme (dorade bien charnue par exemple).
  • 1/2 carotte
  • 5 cm de concombre
  • 1/2 tomate
  • 1/4 d’oignon
  • On peut aussi ajouter 1/4 de poivron jaune
  • Le jus d’1/2 citron (ou un peu plus selon le goût)
  • Sel de mer sans additif (sel gris par exemple)
  • Et l’ingrédient principal, du lait de coco. Idéalement, c’est bien meilleur si l’on fait son lait de coco soi-même, en grattant la chair de cocos fraiches que l’on presse ensuite dans une étamine… mais on fait comme on peut, selon le climat où l’on réside… Je ne me vois pas ouvrir une coco dans ma cuisine parisienne avec le dos d’une machette.
    En tous les cas, si vous l’achetez, choisissez le meilleur lait de coco possible, le plus naturel possible et veillez à ce qu’il soit crémeux mais relativement liquide.

Préparation

Découpez le poisson cru (ultra frais, je le rappelle) en petits dés et mettez-le à tremper dans de l’eau salée une vingtaine de minutes, à température ambiante.

Pendant ce temps, émincez l’oignon et découpez la carotte en julienne, la tomate et le concombre (épépiné) en dés et le poivron éventuellement en lamelles très fines.

Rincez et égouttez bien le poisson, puis arrosez-le de jus de citron (selon votre goût, il n’est pas nécessaire d’en mettre beaucoup, ce n’est pas un ceviche!) et laissez mariner 5 à 10 minutes.

Mettez le poisson dans un saladier avec les légumes puis ajouter le lait de coco.

La quantité de lait dépend de votre goût également, il faut que le poisson soit généreusement couvert sans être noyé.

Rectifier l’assaisonnement (sel, une pointe de poivre pourquoi pas, un peu plus de citron selon votre goût) et servez aussitôt, avec un riz chaud par exemple, ou une simple salade verte. On peut aussi le servir avec des chips de manioc ou de taro (magasins asiatiques), c’est délicieux.

Bon appétit!

Pour ma part, je vais en préparer 2 kilos pour une petite fête que nous donnons samedi pour nos amis! Avec quelques autres spécialités polynésiennes, po’e, ipo… peut-être à suivre dans une prochaine recette du blog.

La préparation du lait de coco...

La préparation du lait de coco… (oui, c’est moi, by the way…)

La découpe du poisson dans la cuisine du Fare Pea Iti, avec Vaimiti

La découpe du poisson dans la cuisine du Fare Pea Iti, avec la chef Vaimiti.

Pour rêver un peu de Polynésie, allez jeter un oeil sur Instagram

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s