Parfum d’Italie – Amaretti (macarons italiens)

Envie de sucré ? Un ou deux blancs d’œufs restant d’une recette qui n’utilise que les jaunes ? Vite! Des amaretti, ces délicieux macarons italiens que je sers très souvent, avec des variantes. Ils sont rapides à faire et font généralement forte impression sur mes invités…

On peut les grignoter avec un thé ou les servir à table pour accompagner une salade de fruits : c’est délicieux en été avec une soupe de pêches à la verveine, bien fraîche, ou des fraises toutes simples, et en hiver je les marie avec une salade de clémentines ou d’oranges dans un sirop d’anis étoilé (recette)…

La recette traditionnelle est bien évidemment aux amandes, mais j’ai déjà fait ces macarons avec de la poudre de noisette et avec de la poudre de noix de cajou (des noix de cajou non salées, passées au blender). Il m’arrive d’avoir juste un blanc d’œuf et je ne jette rien, je le garde donc au frais pour plus tard. Dans un petit récipient bien hermétique, le blanc se conserve 3 jours au réfrigérateur, ça laisse le temps de trouver un moment pour faire un peu de pâtisserie. Avec un seul blanc je fais 9 ou 10 amaretti. Ca part vite!

Dernière précision, pour ceux qui s’intéressent au sujet, cette recette est sans gluten (sous réserve de faire son sucre glace soi-même, en passant 1 c à soupe de sucre au blender, car celui du commerce a souvent un anti-coagulant à base de farine).
Juste sortis du four!

Juste sortis du four!

Mes amaretti (et variantes)

Ingrédients (à multiplier donc, en fonction du nombre de blancs d’œuf) ; avec ces proportions je fais 10 macarons).

  • 1 blanc d’œuf
  • 100 g de poudre d’amande (ou noisette ou noix de cajou, ou…. à vous d’essayer)
  • 75 g de sucre en poudre
  • 1 ou 2 c à soupe de sucre glace
  • Quelques goûttes d’essence d’amande amère, d’amaretto ou d’alcool de noix ou même de liqueur… (facultatif)

Préparation

Dans un grand bol, mélangez la poudre d’amande avec le sucre en poudre.

Battez partiellement  le(s) blanc(s) d’œuf(s) à la fourchette puis incorporez-le(s) à la préparation amande-sucre. A ce moment-là, ajoutez éventuellement 1 c à café de l’arôme de votre choix.

Mélangez bien avec une cuillère en bois. Au début on a l’impression qu’il n’y a pas assez de liquide, mais au bout de quelques instants une boule de pâte se forme, avec une consistance qui se rapproche de la pâte à tarte, mais plus tendre.

Passez vos mains sous l’eau et avec les mains mouillées, faites des petites boules de cette pâte et disposez-les sur du papier sulfurisé sur une plaque de cuisson. Aplatissez-les légèrement avec la paume de la main. Les macarons doivent faire entre 3 ou 4 cm.

Saupoudrez-les généreusement de sucre glace, au travers d’un tamis ou d’une passoire, et laissez-les reposer au moins 30 minutes avant de mettre au four : le sucre glace fondra partiellement et fera comme une fine croûte en cuisant. Si vous êtes pressé vous pouvez les enfourner immédiatement, ils seront tout de même très bons!

Prêts pour le four.

Prêts pour le four.

Préchauffez le four à 160°.

Faites cuire 15 min environ jusqu’à ce que vos macarons soient très légèrement dorés. Ils gonflent un petit peu grâce à l’œuf et se craquèlent joliment en surface.

Ils doivent en principe rester un peu moelleux à l’intérieur, mais là aussi, c’est une affaire de goût car ils sont également bons croquants. A vous de les cuire selon votre préférence (moi j’aime bien quand ils sont moelleux).

Les amaretti se conservent quelques jours dans une boîte en fer, mais c’est le jour même qu’ils sont le meilleurs!

14 réponses à “Parfum d’Italie – Amaretti (macarons italiens)

  1. Des que j’ai mon nouveau four,
    je suis impatiente de tester cette recette (extremement appétissante!) car ma précédente expérience n’a pas été concluante par rapport à la consistance de la pâte très difficile à « gérer » et donc pour faire des boules.

    J'aime

      • ça y est je viens d’essayer (le nouveau four est installé!)et le résultat est superbe : très beaux et très très bons. effectivement le secret c’est de mouiller les mains. au final c’est très rapide autant la préparation que la cuisson …et vraiment délicieux. Je regrette juste de n’en avoir fait qu’avec un blanc d’oeuf et donc en quantité limitée:) Jen’avaii pas mis de liqueur mais rajouté une pincée de poudre de vanille (de Tahiti, bien sûr!).

        Aimé par 1 personne

      • ça y est, je viens de tester avec le nouveau four (enfin installé) et le résultat est top; les gâteaux sont très beaux et délicieux. De plus c’est très rapide la préparation et la cuisson. le secret est effectivement d’avoir les mains mouillés. Je regrette juste de n’en avoir fait qu’avec un seul blanc d’oeuf donc en quantité limitée 🙂
        Merci pour cette superbe recette

        J'aime

  2. Pingback: Un dessert d’agrumes pour toutes les saisons – Salade d’oranges à l’anis étoilé du Vietnam | Lutsubo·

  3. Pingback: Dessert d’Asie – Litchis en gelée | Lutsubo·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s