« Vietnamisant » et frais – Glass noodle salad

Petite précision : lorsque j’ai commencé ce blog, je mangeais encore de temps à autres de la viande ou du poisson. Maintenant je suis végétarien. J’ai décidé de laisser ces recettes dans le blog car elles font une large place aux végétaux et parce qu’elles racontent l’histoire d’une transition et parce que je ne renie rien .
Par ailleurs, cette recette est très facile à faire en version végétarienne avec du tofu mariné au thé fumé et de la sauce soja à la place de la sauce de poisson… J’ai déjà testé ! 
Les « glass noodles », ou vermicelles de soja en français mais c’est moins joli, sont des nouilles utilisées dans la cuisine vietnamienne, aussi bien dans les soupes que dans les salades. Elles ont sous la dent une consistance très séduisante, à la fois tendre et légèrement élastique. Il ne faut pas les confondre avec les vermicelles de riz, assez semblables à l’œil avant la cuisson, mais blancs et non transparents une fois bouillis. Ces derniers servent à des recettes comme les rouleaux de printemps ou les fameux bò bún.
Pour ceux qui n’en consomment pas, ces deux types de vermicelle sont sans gluten.
Les vermicelles de soja, mêlés avec quelques légumes et des herbes aromatiques, sont la base idéale d’une salade parfumée très rapide  à préparer. Cette fois, j’en ai fait une entrée estivale, avec une carotte, des crevettes et quelques herbes fraîches de mon balcon.
Les herbes que j’ai utilisées ici sont très facilement disponibles en magasins asiatiques et poussent très bien sur un bord de fenêtre ou dans un jardin. S’il vous en reste après une recette, pensez-y l’été prochain : moi j’ai simplement mis dans une jardinière, au printemps, quelques pieds après avoir consommé les feuilles.
A défaut, ces herbes peuvent être remplacées par d’autres, selon votre goût, pour une salade tout aussi délicieuse. Si vous voulez garder une saveur asiatique, je vous conseille de choisir a minima de la menthe et de la coriandre, qui peuvent se suffire à elles deux.
IMG_5159_LowRes

Glass noodles salad

Ingrédients pour 2 personnes

  • 50 g de vermicelles de soja (poids avant cuisson ; en magasins bio ou asiatiques, et certaines grandes surfaces)
  • 10 queues de grosses crevettes (fraîches ou surgelées)
  • 4 feuilles de ngò gai (ou coriandre épineuse)
  • 4 feuilles de tiá tô (ou pérille ou chiso rouge)
  • 1 petite branche de menthe (8 à 10 feuilles)
  • 1 carotte
  • Quelques arachides non salées (facultatif, mais testez avec, c’est bon et très viet) – on trouve facilement des cacahuètes non décortiquées

Assaisonnement (à ajuster selon votre goût, pour un bon équilibre aigre-doux) :

  • 2 c à soupe de sauce de poisson ou nuoc mam (pour en savoir plus c’est ici)
  • 2 c à soupe de jus de citron vert
  • 1 petite c à soupe de sucre ou de sirop d’agave
  • 1 c à soupe de vinaigre de riz
  • 1 pincée de piment en poudre, type Espelette (facultatif)

Préparation 

Faites bouillir une assez grande quantité d’eau, et jetez les vermicelles à ébullition. Laissez cuire selon les indications du paquet (3 à 5 minutes en général).  Versez dans une passoire et refroidissez immédiatement sous le robinet. Laissez  bien égoutter (il ne doit pas rester d’eau qui détremperait la salade). Parfois j’éponge la surface des nouilles et le dessous de la passoire avec un papier absorbant.

Faites bouillir à nouveau de l’eau (dans la même casserole) ; à ébullition jetez-y les crevettes. Dès qu’elles sont bien roses, égouttez-les et rafraichissez-les sous l’eau froide. Décortiquez-les et fendez-les en deux dans le sens de la longueur. Réservez.

Pelez la carotte et émincez-la en julienne fine ou rapez-la grossièrement. Puis répartissez joliment les vermicelles et la carotte dans 2 bols.

FullSizeRender - copie 16_LowRes

Décortiquez les arachides (si vous les avez achetées avec la coquille) et torréfiez les cacahuètes non salées dans une poêle à sec. Retirez la fine peau qui se détache naturellement et pilez-les ensuite grossièrement au mortier ou bien en les plaçant dans un sachet plastique que vous passez avec énergie sous un rouleau à pâtisserie.

IMG_5156_LowRes

Dans un petit bol préparez l’assaisonnement en mélangeant bien tous les ingrédients liquides et la pincée de piment.

Lavez les herbes et émincez-les grossièrement. Disposez les crevettes dans les bols, par dessus les vermicelles et la carotte, puis ajoutez joliment les herbes.

Répartissez l’assaisonnement dans les deux bols, à l’aide d’une cuillère, sur toute la surface de la salade.

Saupoudrez d’arachide et servez. Chaque convive finira de mélanger son bol avec ses baguettes !

Bon appétit !

Quelques herbes sur mon balcon

IMG_5261_LowRes

Coriandre épineuse, ngò gai (et ciboulette)

IMG_5262_LowRes

Les feuilles rouges sont le tiá tô.

FullSizeRender - copie 17_LowRes

Tiá tô, tomate, thym, romarin…

7 réponses à “« Vietnamisant » et frais – Glass noodle salad

  1. Pingback: Lutsubo s’envole… | Lutsubo·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s