Une petite salade improvisée avec du kale (entre autres)

Pris par le temps hier midi, je me suis bricolé une petite salade avec ce que j’avais sous la main et je l’ai trouvée si bonne que je vous en donne la recette.
J’avais un reste de cœur de scarole, quelques « grosses » tomates cerise bien mûres puisque je ne les mets jamais au frais et les laisse rougir devant la fenêtre, quelques autres bricoles de mon placard et surtout, c’est la saison du kale ! J’en ai acheté en début de semaine.
J’ai connu le kale, ce « super légume », je l’avoue, à cause du battage parisien bobo chic qu’il a déchainé voici environ 2 ans, à grand renfort d’articles dans les magasines féminins et de livres plus ou moins inspirés. Mais je continue à le cuisiner parce que je le trouve bon, tout simplement. Et on peut faire une infinité de recettes avec les différentes variétés de ce chou ancien, non pommé (il est en branche et non en boule) : violet, frisé, rouge ou noir. Le noir fait comme des petite écailles et s’appelle aussi « dinosaure », ça m’amuse… On dit le kale venu d’outre-Atlantique, car la mode a débuté aux Etats Unis avec des stars, comme Gwyneth Paltrow, qui en ont quasiment fait un objet de culte. Mais il n’y a pas que les Américains qui en mangent, on le consomme depuis longtemps, et toujours, en Allemagne et aux Pays Bas.
On a aussi vanté tous les nutriments qu’il contient, vitamine C, K, E, fer, bêta carotène et j’en passe. Du coup on lui prête des propriétés anti-cancéreuses ou amaigrissantes, entre autres qualités qui me semblent un peu exagérées. Quand on lit certains articles, on se demande presque pourquoi le kale n’est pas remboursé par la sécurité sociale.
Dernière chose à propos du kale, il se mange aussi bien cru que cuit, mais dans tous les cas, c’est une plante assez dure qu’il faut attendrir en la « massant » comme disent certaines recette. Il faut en réalité la « fatiguer » comme une salade, avec de l’huile et la laisser poser quelques minutes. On peut aussi blanchir le kale, ou le placer quelques secondes au micro-ondes, selon ce que l’on veut en faire ensuite. En discutant l’an dernier avec mon primeur préféré, j’ai appris que les Allemands récoltent le kale après les gelées, car le froid attendrit ses fibres. Pour certaines recettes, il m’est arrivé de le mettre au congélateur pour obtenir le même effet. Ca marche. Et le kale se congèle très bien.
Bref, j’ai fait une salade, n’en faisons pas tout un plat.
Je vous donne les ingrédients que j’ai utilisés, mais vous pouvez tout changer (le type de tomate, la salade, remplacer les pignons par des noisettes…) sauf le kale.

FullSizeRender - copie 23_LowRes

Salade au kale

Ingrédients pour 1 personne

  • 1 poignée de scarole lavée, égouttée et coupée en morceaux
  • 4 tomates cerise (variété la plus grosse, de la taille d’une prune)
  • 2 belles branches de kale frisé
  • 1 ou 2 prunes reines-claudes
  • 1 petit morceau de fromage à pâte pressée coupé en petits dés (j’avais de l’ossau iraty, mais du gruyère ou du comté font aussi bien l’affaire)
  • 1/2 c à café de moutarde forte
  • 1 c à soupe de pignons de pin torréfiés 2 minutes à sec dans une poêle bien chaude
  • Huile d’olive
  • Vinaigre balsamique
  • 1 c à café d’huile de sésame ou noisettes grillé(es)

Préparation

Lavez soigneusement le kale, retirez les côtes et les nervures les plus dures. Séchez-le bien, et réduisez-le en fine chiffonnade en le pressant dans une main sur une planche à découper et en tranchant comme de fines lamelles de cette masse verte à l’aide d’un bon couteau.

Placez la chiffonnade dans un bol, arrosez d’une cuillère d’huile de sésame et ajoutez la moutarde et un peu de sel. A la main ou avec une cuillère en bois, fatiguez/massez le kale pendant quelques minutes pour l’attendrir, en mélangeant bien les ingrédients et en pressant bien. Réservez le temps de dresser le reste de la salade.

Directement sur une assiette (ou dans un petit saladier) placez la scarole, les tomates coupées en quatre, les dés de fromage, les prunes en petits quartiers.

Disposez le kale en dernier, arrosez d’1 ou 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et d’1 cuillère de vinaigre balsamique et saupoudrez de pignons. Salez à votre goût et poivrez généreusement.

C’est prêt ! Avec une tranche de pain grillé, cela m’a fait un plat complet. (Après 2 semaines aux Etats Unis, je peux faire quelques repas légers… j’ai des réserves).

Bon appétit !

Une autre recette à base de kale : ici!

Du kale violet

Du kale violet

3 réponses à “Une petite salade improvisée avec du kale (entre autres)

  1. Pingback: Où il est question de saison et de plaisir – Salade d’automne au kale | Lutsubo·

  2. Pingback: Simple, rapide, efficace – Mon riz sauté au kale | Lutsubo·

  3. Pingback: Automne, placard et métonymie- Ma salade de sarrasin grillé, kale et patate douce | Lutsubo·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s