Un dimanche soir, un peu au Japon – Ochazuke de saumon

Petite précision : lorsque j’ai commencé ce blog, je mangeais encore de temps à autres de la viande ou du poisson. Maintenant je suis végétarien. J’ai décidé de laisser ces recettes dans le blog car elles font une large place aux végétaux et parce qu’elles racontent l’histoire d’une transition et parce que je ne renie rien .
L’ochazuke, お茶漬け, (ou chazuke) est un plat japonais tout simple. C’est un bol de riz, parfois le dernier du repas, ou un plat unique, sur lequel on verse une bonne rasade de thé vert et que l’on sert saupoudré de petites choses salées, comme des lamelles d’algues nori, des graines de sésame ou encore des œufs de poisson, entre autres. On le déguste avec un peu de wasabi et des uméboschi (prunes fermentées salées que l’on trouve facilement en magasins bio) et quelques tsukemonos (pickles). C’est un plat populaire et on trouve partout au Japon des préparations sèches d’ochazuke instantané, comprenant un mélange de divers condiments à verser directement sur le riz.
L’ochazuké est une opportunité d’accommoder les restes à la japonaise, dans une sorte de plat rapide, en ajoutant du saumon émietté ou des morceaux de dorade sur le riz,  mais on peut aussi, bien sûr, le cuisiner à dessein, et faire de ce plat une jolie préparation qui constituera alors un repas complet, assez simple et réconfortant.
On m’a aussi raconté, que lorsque quelqu’un ne sait pas partir et s’attarde chez ses hôtes au Japon, lui proposer l’ochazuke est un peu le signal qu’il va vraiment falloir qu’il pense à y aller… J’adore cette idée.
J’ai utilisé une recette à base de saumon, trouvée dans un de mes livres de chevet : la Cuisine du Japon, de Chihiro Masui, grande prêtresse de la cuisine japonaise à Paris (en collaboration avec Hanaé Kaédé), pour ce fameux dimanche soir où, en veine de comfort food et toujours d’un peu de Japon, j’ai préparé mes bols délicieux.
Si vous optez pour cette version au saumon, il faut mettre le poisson au sel la veille ou au plus tard le matin pour le soir (j’avais prévu ! ). Cela vaut la peine d’anticiper un peu, car c’est un joli plat pour un dîner. Sinon, cette recette peut s’improviser avec juste du riz cuit, du thé et quelques « bricoles » japonaises dessus, sous réserve que votre placard et votre frigo en contiennent. Alors amusez-vous et testez…

IMG_8018_LowRes

Ochuazuke de saumon

Ingrédients pour 2/3 personnes

  • 1 filet de saumon avec la peau (environ 150g)
  • Sel (environ 1 c à café)
  • 1 bol de riz cuit par personne (riz japonais de préférence, préparé spécialement pour le repas ou un reste réchauffé délicatement au micro-ondes)

Pour servir :

  • 1 théière de thé vert sencha (le plus courant au Japon et facile à trouver en France)
  • 1 feuille de nori en lamelles (magasins bio ou japonais)
  • Tsukemonos (1 idée de recette ici ou  ou dans les épiceries japonaises)
  • 1 ou 2 prunes uméboschi (en magasins bio ou japonais)
  • Wasabi
  • Graines de sésame

Préparation 

La veille ou le matin pour le soir : épongez bien le saumon, salez-le généreusement sur toutes les faces, puis placez-le sur un papier absorbant au frais, sans le couvrir. Il s’agit de sécher le saumon, et rassurez-vous, s’il est bien frais et avec le sel, aucune odeur dans votre frigo. J’ai testé pour vous.

IMG_7997_LowRes

Le lendemain, placez le saumon sur une feuille d’aluminium et sur la grille du four. Faites-le griller pendant 20 à 30 minutes. Il doit être doré (idéalement il devrait être au contact d’une flamme) et avoir légèrement séché.

IMG_8016_LowRes

Tsukemono et uméboschi

Laissez tiédir puis émiettez-le sur les bols de riz chaud. Préparez le thé : le sencha infuse dans une eau frémissante (70 à 80°) pendant 1 à 2 minutes. Et disposez les condiments pour le service.

IMG_8012_LowRes

Tsukemono de concombre et feuille de shiso au vinaigre (bientôt la recette). Sur une jolie coupelle, pour le plaisir…

Servez avec la théière de sencha, dont chacun arrosera son riz. Placez aussi sur la table les divers condiments pour garnir les bols selon les goûts !

Bon appétit !

IMG_8017_LowRes

J’ai servi une soupe miso avec mon ochazuke (je ne sais pas si c’est très orthodoxe, mais ça complétait bien ce repas)

7 réponses à “Un dimanche soir, un peu au Japon – Ochazuke de saumon

    • Bonjour, merci pour votre commentaire. Oui, moi je n’en mange qu’un aussi, surtout cette version au saumon… Et on peut en effet le faire aussi avec du dashi. Merci pour la précision et bonne journée.

      J'aime

  1. Pingback: Japonisant et parfumé – Vinaigre de shiso rouge | Lutsubo·

  2. Pingback: Condiment ou furikake ? – Encore du kale… | Lutsubo·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s