Eloge de la simplicité et du goût – Un déjeuner d’été végétal

Je ne pensais pas vous raconter mon déjeuner mais, en le préparant et en le dégustant, j’ai été frappé, comme je le suis parfois, par le fait qu’il est si simple de faire des choses bonnes à manger sans prétention. J’aime les ingrédients rares ou un peu exotiques, c’est vrai. Mais ils ne restent rares que tant qu’on les ignore. Quand on les a découverts et qu’ils sont dans son placard, ils peuvent devenir usuels et simples d’utilisation : ici, une bonne sauce de soja, une petite bouteille d’huile de sésame, du vinaigre de riz, un peu de gingembre (qui se conserve des semaines dans un bocal à confiture au frais) et quelques épices…
C’est presque plus long à écrire qu’à faire. Alors je vous raconte comment j’ai bricolé ce déjeuner d’été végétarien tout simple. Je l’ai dégusté la fenêtre ouverte, avec un joli rayon de soleil et un peu du bruit des  voitures qui entraient dans la pièce par le balcon fleuri. Une musique douce, quelques tomates, une carotte, un poireau et des aubergines… J’avais de la panisse, cette cousine niçoise de la polenta faite à base de farine de pois chiches, de sel et d’eau, mais un reste de riz aurait fait l’affaire, ou même juste les légumes et une tranche de pain grillé frotté à l’ail, par exemple.
Cet article n’est pas une recette : je vous invite à le prendre comme une incitation à improviser et à vous faire plaisir. La photo est improvisée elle aussi, donc de médiocre qualité, mais elle vous montre comment j’aime manger : dans des bols le plus souvent, tout en même temps devant moi, le chaud, le froid, et je picore.

linch55_LowRes.jpg

Un déjeuner végétarien d’été

Ingrédients, à titre indicatif 🙂

Pour la salade de tomates : 

  • 2 belles tomates bio et mûres,
  • 2 c à soupe de bonne huile d’olive, bio elle aussi
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • Fleur de sel
  • 1/2 échalote nouvelle (ou oignon nouveau)
  • 2 ou 3 lamelles de chou rave (facultatif, ou un autre légume croquant)

Pour le bol de panisse aux légumes :

  • 1 petit bloc de panisse, environ 100g (on en trouve facilement dans les magasins bio mais aussi les supermarchés, à côté de la polenta ; on peut aussi la faire soi-même, c’est prévu, je vous tiendrai au courant…)
  • 1 petite carotte
  • 1 poireau
  • 1 gousse d’ail
  • L’autre moitié de l’échalote
  • 1 pincée de za’atar (ou votre épice préférée : du cumin, de la coriandre en poudre, du garam massala, que sais-je?)
  • Sel et poivre
  • 1 ou 2 c à café de sauce de soja
  • 1 belle pincée de sucre
  • 1 c à café d’huile de sésame
  • 1 pointe de couteau de gingembre haché (facultatif)
  • 3 brins de persil

Pour les aubergines :  La recette est ici. Je les avais préparées la veille pour un dîner et j’en ai juste prélevé un peu pour compléter mon déjeuner. Mais un reste de carottes râpées, un peu de céleri ou toute autre petite salade aurait fait l’affaire aussi bien.

Préparation :

Pour la salade de tomates : 

Coupez les tomates (lavées et séchées) en quartiers et disposez-les sur une assiette. Arrosez d’huile d’olive, saupoudrez de piment d’Espelette et de fleur de sel, poivrez à votre goût et dispersez l’échalote émincée très très finement.

J’avais un petit morceau de chou rave restant d’un tsukemono qui marine tranquillement jusqu’à demain. Pour ne pas le perdre, je l’ai coupé en tout petits cubes que j’ai ajoutés sur mes tomates. Rien d’indispensable donc, mais c’est un légume dont j’adore le goût et les petits cubes croquaient gentiment avec la tomate.

Laissez reposer la salade à température ambiante 30 minutes ou le temps de faire le reste du déjeuner.

IMG_4628_LowRes.jpg

Pour la panisse aux légumes : 

Pelez, rincez et séchez les légumes. Coupez-les en fines tranches. Emincez l’ail et l’oignon grossièrement. Réservez.

Détaillez la panisse en dés et faites-la revenir à feu très vif pour la faire bien dorer. Pas d’importance si elle se casse un peu ici, on la mélangera aux légumes. Quand elle est dorée, réservez dans un bol, saupoudrée de za’atar.

Dans la même poêle, en rajoutant un peu d’huile si besoin, jetez la carotte en lamelles et le poireau en fines rondelles. Ajoutez une pincée de sel. Faites revenir à feu vif jusqu’à ce que les légumes soient tendres (5 minutes).

Ajoutez alors l’oignon et l’ail grossièrement émincés.  Remuez sans cesse. Ajoutez le mélange sauce de soja + huile de sésame + sucre (et gingembre éventuellement). Terminez par la panisse que vous remettez dans la poêle le temps de la réchauffer et de bien répartir les ingrédients en mélangeant. Au dernier moment saupoudrez de persil haché.

panisse_LowRes.jpg

C’est prêt : servez dans des bols ou sur une assiette (y compris les aubergines), à votre convenance. Et dégustez, où que vous soyez, en vous faisant plaisir.

Bon appétit !

 panissecuisine végétarienne,  tomatescarottesaubergines,  panissepois chichestomates

4 réponses à “Eloge de la simplicité et du goût – Un déjeuner d’été végétal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s