Cuisine et littérature – Salade de pommes de terre américaine

J’ai déjà parlé ici de mon goût pour la cuisine familiale américaine, où les recettes les plus simples ont toujours un coup de main, un rituel, une tradition. Elles sont aussi souvent très flatteuses au goût, avec quelque chose qui parle au cœur et à l’enfance. C’est le cas de la salade de pommes de terre que je vous propose aujourd’hui.
Cette recette est extraite d’un livre que j’aime tout particulièrement. Il s’agit du livre de recettes familiales de l’écrivaine et poétesse américaine Maya Angelou. Ironiquement, je ne la connaissais pas jusqu’au jour de sa mort… Le hasard a voulu que je sois à New York en mai 2014, le jour où elle est décédée. Elle habitait près de chez mon amie Lisa chez qui je logeais, à Harlem, et je suis passé le matin suivant devant sa porte couverte de fleurs et d’hommages anonymes tandis que les chaînes d’information faisaient son éloge funèbre et que Michelle Obama partageait de son émotion à l’écran.
Maya Angelou était une figure : née à Saint Louis, Missouri, elle a eu un destin hors du commun, exercé toutes sortes de métiers (elle a même enregistré un disque de Calypso dans les années 50 avec Harry Belafonte) et a peu à peu pris la parole pour la communauté noire. Très écoutée, à la fin de sa vie elle avait acquis un statut d’icône aux Etats Unis et dans le monde, où de nombreux dirigeants la recevaient. Elle a surtout écrit des romans, souvent autobiographiques et des recueils de poésie.
J’ai lu en rentrant en France son émouvant « Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage » et j’ai découvert après qu’elle avait aussi écrit… un livre de cuisine, que je me suis procuré d’occasion dès que j’ai eu vent de son existence. Mon exemplaire, commandé en ligne, est celui d’une bibliothèque américaine. Il porte encore la fiche de prêts. Je sais, c’est mal ; mais je n’y suis pour rien… Le livre est introuvable neuf.
IMG_4687_LowRes.jpg
Dans cet ouvrage, elle partage des souvenirs personnels de son enfance (elle a été élevée à la dure mais avec beaucoup d’amour par sa grand-mère épicière, un personnage elle aussi, ) et elle donne des recettes sans prétention, décrites sommairement, avec pourtant un je ne sais quoi de magique, comme cette salade de pommes de terre. Même si la recette tient en 3 lignes, l’anecdote d’enfance qui l’accompagne occupe 3 pages : c’est une affaire sérieuse la Potato salad.
Cette recette traditionnelle contient un ingrédient typiquement américain : du sweet pickle relish. C’est un mélange acidulé de petits concombres à pickle américain, de sucre, d’ail, de vinaigre et d’épices. On en trouve facilement dans les rayons américains des grandes surfaces en France mais je n’en avais pas. Je me suis donc amusé à improviser le mien. Je serais bien en peine de vous dire précisément ce que j’y ai mis, mais en gros c’était un mélange de vinaigre de cidre et de riz, de sucre, de sirop d’agave, de graines de moutarde, d’aneth et de curcuma, un peu d’ail et un gros cornichon pickle américain (gherkin) en bocal. J’ai chauffé le tout 15 minutes et voilà ! Si vous voulez une vraie recette, je me suis inspiré de celle-ci (en anglais).
Je n’ai pas suivi la recette à la lettre, j’ai surtout mis un peu moins de mayonnaise et je n’ai pas utilisé de céleri, mais j’ai gardé cet équilibre de saveur acidulée et un peu sucrée.
Cette salade est en général un accompagnement, assez riche, mais en y ajoutant un peu de salade, je l’ai servie en plat unique, bien fraîche : idéal pour un soir d’été. La grand mère de Maya Angelou la servait aussi avec quelques feuilles de laitue.

Elle est encore meilleure faite quelques heures à l’avance, n’hésitez donc pas à la faire le matin pour le soir ou la veille pour un déjeuner.

IMG_4693_LowRes

Salade de pommes de terre de Maya Angelou

Ingrédients pour 2 personnes

  • 4 jolies pommes de terre pas trop grosses (j’ai utilisé des pommes de terre nouvelles qui gardent une certaine fermeté à la cuisson)
  • 3 œufs durs
  • 1 bel oignon rose ou blanc
  • 2 c à soupe de celeri émincé (je n’en ai pas mis)
  • 3 à 4 c à soupe bombées de mayonnaise (j’ai pris de la mayonnaise bio allégée du commerce)
  • 3 c à soupe de « sweet relish »
  • 10 cornichons au vinaigre (ou 1 gros cornichon « polonais »)
  • 4 brins de persil
  • Sel et poivre

Préparation 

Faites bouillir les pommes de terre bien lavées, avec leur peau, dans de l’eau salée, jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Cela a pris environ 30 minutes pour les pommes de terre nouvelles, mais c’est variable selon le type que vous utiliserez. J’aime les pommes de terre qui se tiennent bien, mais certains préfèrent cette salade fondante et un  peu « collante » : affaire de goût, choisissez.

Faites durcir vos œufs : 9 minutes en les plongeant dans de l’eau bouillante salée avec un trait de vinaigre ou 5 minutes après ébullition en les plaçant dans l’eau froide dès que vous allumez le feu (c’est mieux si vous venez juste de les sortir du réfrigérateur car ils chauffent progressivement et risquent moins d’éclater). Réservez-les dans de l’eau froide quand ils sont cuits.

Laissez bien tiédir les pommes de terre. Pelez-les quand elles sont presque froides et placez-les dans un saladier ou une boîte hermétique qui ira au frais. Ecalez 1 des œufs et détaillez-le en petits morceaux, jaune et blanc confondus.

IMG_4683_LowRes.jpg

 

Ajoutez la mayonnaise, le relish, l’oignon émincé, l’œuf en morceaux, les cornichons puis salez et poivrez. Mélangez bien et goûtez afin de rectifier l’assaisonnement : davantage de poivre ? Un peu plus de mayonnaise ?

Couvrez avec un film étirable ou le couvercle de la boîte hermétique et placez au moins 3 heures au frais.

IMG_4689_LowRes

Au moment de déguster, coupez les œufs restants en 2 ou en 4, émincez le persil et placez votre salade dans un plat de service. Décorez avec les œufs et le persil, un tour de moulin à poivre et servez sans attendre : « serve at once » dit Maya Angelou.

Bon appétit !

IMG_4691_LowRes.jpg

Voici à quoi ressemble le sweet relish et je vous montre aussi ma version personnelle qui a bien fonctionné :

 

 Salade de pommes de terrepommes de terrecuisine végétarienne,  œufs durscuisine américainepickles,  pommes de terresaladepickles

 

8 réponses à “Cuisine et littérature – Salade de pommes de terre américaine

  1. Pingback: Lutsubo s’envole… | Lutsubo·

  2. Pingback: Wonton polonais ? – Pierogi farci à la choucroute | Lutsubo·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s