Deux bols parfumés et du plaisir – Un riz sauté et une salade croquante

Je vais vous donner aujourd’hui deux petites recettes, deux jolis bols, deux improvisations que je ne comptais pas publier. Mais j’ai finalement envie de les partager pour plusieurs raisons : parce que la cuisine est toujours une surprise, souvent belle, parce qu’improviser est une grande source de joie, pendant que l’on cuisine et, souvent, à la dégustation, et aussi pour parler de placard et du plaisir que l’on peut avoir à en sortir ce que l’on y a mis ; un placard bien rempli qui ressemble à son propriétaire… En cette période de fête, pourquoi ne pas s’offrir ou se faire offrir quelques épices ou ingrédients rares que l’on aura le plaisir d’utiliser tout au long de l’année ?
Car ce que ces recettes disent également (elles sont aussi bavardes que moi) est qu’il n’y a pas de bon moment pour utiliser un ingrédient rare. Si on a la chance de l’avoir chez soi, il faut en user quand on en a envie et pour se faire plaisir.
C’est comme la belle vaisselle (autre sujet des fêtes chez certains) : si on ne s’en sert  que pour les grandes occasions, on a plus de risques de la  casser et de la regretter car on ne s’en est presque jamais servi.
Si on garde les produits rares pour une « belle » recette, on finit par les oublier et on les retrouve périmés sur une étagère au fond du placard. Ca ne vous est jamais arrivé ?
Donc j’ai utilisé dans ces improvisations de beaux champignons shiitake, plutôt que d’essayer de les conserver 3 ou 4 jours au frais, au risque de les retrouver abîmés et un peu de merveilleux yuzu. Et j’ai utilisé un poivre rare qu’un ami vient de me rapporter du Japon, du sancho. C’est un cousin nippon du poivre du Sichuan, plus agrume que poivre en réalité. Il a une couleur verte très caractéristique et un parfum puissant d’agrume et de citronnelle. Et j’adore ça! Il faut apprendre à le doser, en mettre peu car sa teneur en huiles essentielles est très haute.
J’aurais aussi pu appeler ces recettes « de l’art d’accommoder les restes » puisque je les ai faites pour manger un morceau rapide avant de prendre le train pour rejoindre ma famille pour Noël. Un reste de riz basmati, un reste de concombre en tsukemono (puisque j’en fais presque toutes les semaines), un tronçon de radis daïkon qui traînait au frais, ce grand radis blanc dont c’est la pleine saison (ils ont un goût merveilleux en hiver), quelques champignons en trop pour une recette précédente (les shiitakes dont je viens de parler)… Entre autres.
img_9799_lowres
Dernières chose, peu de photos pour ces recettes puisque je n’avais pas prévu de vous les raconter… Et bien sûr, rien de tout ça n’est indispensable pour faire une petite salade et un riz sauté… Ce ne sont que des idées.

***

Deux bols : une salade croquante au poivre sancho et un riz sauté aux shiitaké

Ingrédients, pour 1 personne 

Pour la salade : 

  • 1 mini-concombre en tsukemono (recette ici) à défaut, 1 mini concombre en lamelles de 3 mm, bien dégorgé au sel et pressé dans vos mains avant de le mettre dans la salade
  • 1 tronçon de radis daïkon de 5 cm (à défaut, du radis noir pas trop fort, ou quelques radis roses)
  • 1 gros dé de 2 cm de tofu ferme
  • 1 pincée de poivre sancho (ou un autre poivre de votre placard, si possible un peu citronné, comme du sichuan…)
  • 1 petit peu d’écorce de yuzu frais (ou une pincée de yuzu séché, ou un zeste de citron, ou même rien)
  • le jus d’1/4 de bon citron jaune
  • 1 c à soupe d’huile d’olive

FullSizeRender - copie

Pour le riz :

  • 4 ou 5 beaux champignons shiitakés (ou autres)
  • 1 petit morceau de tofu ferme, l’équivalent 1 c à soupe bombée une fois émietté (le mien était aux olives)
  • 1 bol de riz cuit et froid (reste de basmati, de riz thai…)
  • 1 c à soupe de sauce de soja
  • Poivre noir
  • Huile d’olive
  • 1 petit morceau de beurre (ou de margarine pour une version vegane)

img_9584_lowres

Préparation 

La salade : 

Coupez le concombre en tranches de 2 à 3mm, placez-le dans 1 joli bol, ajoutez un petit peu du jus salé de marinade.

Coupez le daïkon en bâtonnets et ajoutez-le directement, sans le faire dégorger.

Coupez le tofu en tout petits dés ou émiettez-le et mettez-le avec les autres ingrédients.

Ajoutez enfin le yuzu, le sancho, l’huile d’olive et le jus de citron, mélangez bien et réservez le temps de faire le riz sauté si, comme moi, vous servez les deux en même temps.

img_9796_lowres

***

Le riz sauté : 

Chauffez un peu d’huile dans une poêle. Pendant qu’elle chauffe, coupez les pieds terreux des champignons, passez-les rapidement sous le robinet et séchez-les. Coupez-les en petits morceaux et jetez-les dans l’huile chaude.

Faites revenir 3 minutes à feu vif et ajoutez le tofu émietté dans vos mains. Faites cuire encore 5 minutes pour que les ingrédients commencent à très légèrement dorer.

Ajoutez alors le riz en pluie et faites revenir 2 minutes. Assurez-vous que tous les grains de riz sont bien décollés.

Ajoutez alors le beurre et la sauce de soja, poivrez et laissez cuire encore 1 minute en mélangeant sans cesse.

img_9798_lowres

Servez dans 1 bol et c’est tout.

Bon appétit !

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

riz sautésaladepoivre sancho shiitakecuisine veganepickles,  cuisine végétarienneriz sauté saladebolbowl bolbowl

 

6 réponses à “Deux bols parfumés et du plaisir – Un riz sauté et une salade croquante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s