Qu’il est joli ! – Pâté en croûte

Au moment des fêtes, en faisant quelques recherches d’inspirations, je ne sais plus comment exactement, je suis tombé sur une recette d’un blog que j’ai découvert à cette occasion. Il s’agissait d’un pâté en croûte de potimarron et de lentilles corail, sur le blog Lemon pie and Tie&die. Le blog m’a bien sûr plu car il est joli et mêle voyage, « bavardage » et cuisine, et la recette m’a séduit. Je l’ai faite plusieurs fois cet hiver sans vous en parler, avec quelques variantes bien-sûr…
Ce weekend, mon primeur enthousiaste m’a convaincu de la qualité de ses dernières petites citrouilles, et me voilà rentré chez moi avec une demi-citrouille alors que je ne jure plus que par les légumes de printemps ! Par contre il m’a aussi vendu, je n’en avais jamais vu, de l’origan frais que j’ai utilisé pour parfumer mon pâté.
Pour un repas de famille, j’ai donc décidé de faire une nouvelle fois cette recette de pâté en croûte qui a fait l’unanimité. Et cette fois, je vous raconte.
Cette recette est très facile à faire varier en fonction des légumes de saison, la farce est faite de lentilles corail et d’un légume qui ne doit pas être trop « humide » : potiron ou potimarron (résultat plus moelleux), patate douce ou carotte et même -je n’ai pas encore testé mais c’est prévu à la saison- courgettes bien dégorgées et pressées… Pour les épices, c’est la même chose, la recette d’origine propose du curcuma – auquel j’ajoute du cumin- et de la sauge, mais je l’ai donc faite aujourd’hui avec de l’origan frais ; on pourrait aussi utiliser du romarin ou de la coriandre fraîche (ce que je compte faire avec les courgettes…) par exemple.
On peut faire ce pâté pour un repas de fête comme pour un pique-nique.
Ce pâté doit reposer quelques heures, il vaut donc mieux le faire la veille ou le matin pour le soir. Je trouve qu’il est encore meilleur le lendemain… Il se conserve parfaitement au frais pendant 4 ou 5 jours.

IMG_2612_LowRes

Pâté en croûte potiron, noisettes et lentilles corail

Ingrédients pour un pâté (taille d’un moule à cake standard)

  • 200 g de lentilles corail sèches
  • Environ 200 g de potiron (ou autre légume comme je le disais ci-dessus)
  • 50 g de noisettes décortiquées
  • 2 c à café d’agar-agar en poudre
  • 1 échalote ou 1 petit oignon
  • 2 belles gousses d’ail
  • 1/4 c à café de curcuma en poudre
  • 1 feuille de laurier
  • 1 clou de girofle
  • 1 dizaine de feuilles d’origan frais (ou de sauge, ou autre…)
  • 1  pâte feuilletée du commerce, vegan si vous souhaitez une recette 100% végétale (ou encore une pâte brisée maison)
  • Sel et poivre
  • Huile d’olive

Pour la gelée (je vous donne ma recette) :

  • 150 ml d’eau
  • 3 ou 4 c à soupe de sauce de soja
  • 1 pincée de cumin
  • 1 pincée de paprika fumé
  • 1/2 cc d’agar-agar en poudre

IMG_2592_LowRes

Préparation 

Rincez les lentilles corail et placez-les dans deux fois leur volume d’eau avec le curcuma, le laurier et le clou de girofle. Ne salez pas.

Faites cuire jusqu’à quasi-évaporation de l’eau et jusqu’à ce que les lentilles soient tendres sans s’écraser. Coupez le feu, retirez le laurier et le clou de girofle puis ajoutez l’agar-agar. Mélangez bien et réservez.

IMG_2573_LowRes-2

Pendant ce temps, pelez le potiron (inutile si c’est un potimarron, il suffit de le laver et de le sécher) et râpez-le avec une râpe à gros trous. Réservez.

IMG_2570_LowRes

Torréfiez les noisettes, retirez ensuite la peau en les frottant entre vos mains et concassez-les très grossièrement. On veut de gros morceaux pas de la poussière… Réservez.

Pelez et hachez l’ail et l’échalote, puis faites-les revenir sans coloration et jusqu’à ce que l’échalote soit translucide, dans un  peu d’huile d’olive avec une pincée de sel.

IMG_2571_LowRes

Dans un saladier, placez les lentilles, le potiron, l’échalote et l’ail revenus, salez et poivrez puis ajoutez les herbes, ici l’origan. Mélangez bien.

Préchauffez le four à 200°.

Dans un moule à cake chemisé avec du papier cuisson, disposez la pâte coupée en rectangle en faisant dépasser d’1 bon cm tout autour.

Versez la farce en tassant légèrement et répartissez. Repliez la pâte sur la farce. Enfournez pour 30 minutes environ.

IMG_2579_LowRes

Sortez du four, démoulez si le pâté se tient assez (je n’ai pas toujours réussi) et faites refroidir sur une grille avant de replacer dans le moule.

Sinon, c’est plus simple, laissez-le refroidir dans le moule, puis démoulez et laissez le 1 bonne heure à l’air libre pour que la pâte sèche bien. Placez-le ensuite au frais.

IMG_2580_LowRes

Préparez la gelée en faisant chauffer le liquide et les épices, ajoutez l’agar-agar à frémissement et laissez bouillir 30 bonnes secondes. Laissez ensuite tiédir et versez sur le pâté refroidi en prenant garde de ne pas déborder, ce qui détremperait la pâte. Replacez au frais.

Servez le pâté en plat principal ou en entrée, décoré de sauge, d’origan ou de persil, par exemple, avec une belle salade.

Bon appétit !

IMG_2609_LowRes

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

IMG_2637_LowRes.jpg

cuisine végétarienne , potiron , pâté en croûtelentilles, lentilles corail, origancuisine végétarienne, lentilles, potiron

10 réponses à “Qu’il est joli ! – Pâté en croûte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s