Dessert d’enfance et gelée – Aspic de pommes

L’aspic est une préparation en gelée dont les origines remontent au Moyen Age… C’était le plus souvent un plat salé. Mais pour moi, c’est un dessert de mon enfance. Ma tante en faisait souvent lorsque j’habitais à Bordeaux et je l’avais presque oublié.
C’est récemment, quand elle m’a dit en avoir fait un, que j’y ai repensé avec nostalgie. L’aspic traditionnel cuit assez longtemps et contient pas mal de sucre. C’est presque de la confiture de pommes que l’on fait refroidir et prendre dans un moule à gâteau. La pectine des pommes donne du corps à la préparation.
Celui dont je me souviens contenait des fruits confits et cuisait moins longtemps. Je me souviens aussi que ma tante y mettait un jus d’orange et du rhum. Je dois avoir la recette quelque part (et elle aussi), mais je n’ai pas fait l’effort de la chercher. La recette m’est revenue lorsque je faisais une compote de pommes et je me suis surpris à « dériver » sur un aspic, que j’ai fait de mémoire.
Ayant assez peu sucré, j’ai utilisé un peu d’agar agar pour donner la consistance désirée et j’ai mis des écorces d’orange confites et un peu d’angélique. C’était un délice et ça m’a rappelé plein de souvenirs.
Ce dessert est très simple, rapide à faire et il peut se préparer la veille. Il est donc idéal quand on manque de temps ou que l’on veut s’organiser un peu à l’avance. Je vous raconte.

IMG_2576_LowRes-2

Mon aspic de pommes

Ingrédients, pour 4 personnes

  • 6 ou 7 jolies pommes (et j’ai ajouté une poire qui traînait)
  • Le jus d’une orange
  • 1 c à soupe de rhum
  • 100 g de sucre
  • 2 ou 3 c à soupe de fruits confits (écorces d’orange, angelique, bigarreaux)
  • 1 c à café d’agar agar

Préparation

Pelez les pommes, placez-les dans une casserole avec le sucre et un demi-verre d’eau et faites-en une jolie compote. Ma recette de compote ici.

IMG_2511_LowRes

Quand la compote est cuite à votre goût, faites dissoudre l’agar agar dans le jus pressé de l’orange et versez dans la casserole. Versez aussi le rhum.

Laissez cuire encore 5 bonnes minutes. Coupez le feu et ajoutez les écorces d’orange et l’angélique (je conserve les cerises pour décorer). Placez la compote dans un saladier ou un moule de la forme de votre choix (ou utilise souvent un moule à savarin).

Laissez refroidir puis placez au réfrigérateur pour au moins 8 heures ou toute une nuit.

Démoulez, décorez de bigarreaux confits et servez bien frais.

IMG_2575_LowRes-2

Bon appétit!

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

cuisine végétarienne , aspic, geléepommes, compote, dessertcuisine vegane, aspic, gelée

 

7 réponses à “Dessert d’enfance et gelée – Aspic de pommes

  1. De fait, j’ai toujours fait cuire les pommes beaucoup moins longtemps que la recette ne le disait. Tu as bien retouvé ; un peu d’eau – je n’en mets pas toujours -un jus d’orange, les fruits confits ou/et des raisins secs trempés dans du rhum, plutôt du Cointreau. Il faut de la gélatine ou de l’agar-agar, bien sûr, si on veut avoir un aspic – certaines recettes font cuire les pommes des heures et des heures… Un moule à savarin ? Tu dois avoir un grand moule à charlotte pour un grand aspic – mauve, si je me souviens bien.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s