Born in the USA – Chili « sin carne »

Les haricots sont une légumineuse extrêmement versatile et, selon la manière dont on les cuit et les assaisonne, ils peuvent vous emporter en Inde comme au Brésil ou… aux Etat-Unis. Car le chili con carne n’est pas un plat d’Amérique Latine, comme on le croit souvent, mais du sud des Etats-Unis, du Texas précisément. Il en existe toutes sortes de recettes et les haricots n’en font pas systématiquement partie d’ailleurs. Le piment doit en revanche être présent puisque « chili » est une déformation du mot « chile » qui veut dire piment en espagnol…
Je n’en fais pas souvent et ce plat m’a longtemps laissé très indifférent mais, depuis que je suis végéta*ien, j’ai appris à aimer les haricots et c’est par ce chemin que je suis revenu au chili que j’aime maintenant beaucoup. 
On peut se contenter de haricots et de légumes, certains y mettent du maïs… Et moi, j’aime bien y ajouter des protéines de soja que l’on retrouvera en bouche et qui font un délicieux contraste avec le fondant des haricots. Les protéines de soja, faites à partir de farine de soja, se trouvent facilement en magasins bio. Elles se présentent comme des céréales et il faut les faire gonfler dans un bouillon parfumé avant de les utiliser.
Le secret de cette recette est une cuisson longue. On peut même réchauffer le chili après quelques heures au frais. Il prend alors une texture parfaite et son parfum est à son maximum. N’hésitez donc pas à le préparer à l’avance ou même la veille.
Je vous raconte ? 

DSC_0097_LowRes-2

Chili « sin carne »

Ingrédients Pour 4 à 5 personnes

  • Environ 500 g de haricots rouges cuits, avec un peu de jus de cuisson (1 verre)
  • 2 à 3 c à soupe de protéines de soja
  • 2 grosses tomates charnues ou 1 boîte de tomates au jus (hors saison)
  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 1 c à café bombée de cumin
  • 1/2 c à café de paprika
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • 1 c à café bombée de coriandre en poudre
  • 1/2 c à café de piment en poudre (à doser selon votre goût)
  • 1 ou 2 c à soupe de sirop d’érable (selon votre goût)
  • 1 c à soupe de poudre de cacao (super idée que j’ai empruntée au chef canadien Jean-Philippe)
  • Sauce de soja (ou tamari si vous ne consommez pas de gluten)
  • 1 cube de bouillon de légumes ou 1 c  à café de bouillon en poudre (facultatif)
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre
  • Quelques brins de persil

Préparation

Faites dissoudre le bouillon dans 2 verres d’eau très chaude, ajoutez 3 c à soupe de sauce de soja, 2 c à soupe d’huile d’olive, le cumin et un peu de poivre.

Versez sur les protéines de soja et laissez-les gonfler au moins 20 minutes. Egouttez puis réservez.

IMG_7263_LowRes

Pendant ce temps, pelez et émincez l’oignon ; pelez et coupez en dés les carottes. Plongez les tomates dans une casserole d’eau bouillante environ 30 secondes afin de pouvoir les peler, puis taillez-les grossièrement en dés. Réservez.

 

Faites chauffer 2 à 3 c à soupe d’huile d’olive dans une cocotte et faites revenir l’oignon 2 minutes. Ajoutez les carottes et laissez sauter encore une dizaine de minutes.

Salez et ajoutez toutes les épices, le cacao, le sirop d’érable et l’ail écrasé. Mélangez bien.

Ajoutez ensuite les protéines de soja égouttées et laissez encore 2 ou 3 minutes en remuant de temps en temps.

 

Ajoutez alors les haricots et un peu d’eau de cuisson. Les miens sont de deux couleurs car j’ai utilisé une boîte et d’autres que j’avais cuits moi-même.

IMG_7269_LowRes

Ajoutez ensuite les tomates et poivrez. Laissez mijoter une bonne heure. La consistance va épaissir, les goûts vont se développer.

 

Servez bien chaud, avec du riz par exemple, et décorez avec un peu de persil.

DSC_0098_LowRes-2

Bon appétit!

DSC_0101_LowRes-2

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

chili, haricots rouges, cuisine végétariennecuisine végétalienne, cuisine végane, chili sin carneharicots, sans gluten

13 réponses à “Born in the USA – Chili « sin carne »

  1. Wow! Quel chili original! Il est d’un beau brun foncé appétissant en plus. 😀
    Et mettre du cacao dans un chili, c’est bel et bien une idée qui porte la signature de Jean-Philippe, héhé.
    Je ne savais pas que le chili provenait du sud des USA. J’ai toujours pensé que c’était originaire du Mexique ainsi que des pays de l’Amérique centrale. Me voilà instruite sur ce fait! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Depuis un certain temps, je réfléchissais à une version sans viande pour le chili. Je vais essayer avec les protéines de soja, je suis persuadée qu’on ne verra pas la différence. Tu les prends en petit ou gros morceau ?
    Bon week-end, bises.

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: One more time – Chou-fleur rôti et sauce tahini | Lutsubo·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s