Chaudrée de maïs bostonienne – Corn chowder

La chaudrée est une soupe traditionnelle épaisse, souvent de poisson, originaire des Charentes Maritimes et de Vendée. Le nom vient du mot chaudron et le terme anglais chowder a la même étymologie : il vient même sans doute directement de « chaudrée ».
Un « chowder » est tantôt aux palourdes (clam chowder) et c’est un plat courant des villes côtières du Nord-Est américain, tantôt aux légumes.

Le corn chowder, version au maïs donc, est un plat populaire de la cuisine américaine depuis des siècles : la recette été publiée pour la première fois dans le Boston Cook Book en 1884. Et c’est d’ailleurs à Boston, en octobre, que l’idée d’en faire m’est venue, quand j’ai vu une corn chowder sur la carte d’un restaurant.
Le chowder est généralement à base de lait, épaissi avec un roux. On utilise aussi parfois, à la place de la farine, aux Etat-Unis, des miettes de crackers… ce qui est très américain.
En été, on fait cette soupe avec du maïs frais et on la consomme parfois froide. En hiver, on la fait avec du maïs congelé ou en bocal et c’est un plat bien chaud très réconfortant. Le crémeux que le maïs rend un peu sucré s’équilibre avec le vert des légumes et on trouve ici ou là un petit morceau de pomme de terre fondant. J’adore.
Je vous donne ma version de cette soupe, inspirée par la recette du chef anglais Jaimie Oliver qui est souvent une bonne source pour les recettes anglo-saxonnes.
J’ai utilisé du lait de soja, neutre et à la consistance idéale ici. Le céleri ne domine pas mais il apporte beaucoup, je vous conseille donc de ne pas faire l’impasse, même si vous pensez ne pas l’aimer… On peut aussi mettre une carotte, mais j’apprécie la tonalité et la couleur de la soupe comme ça, sans touche vive. N’hésitez pas à bien poivrer et, si vous aimez, vous pouvez ajouter une touche de paprika au moment de servir.

img_1090_lowres

Corn chowder

Ingrédients pour 2 à 3 personnes

  • 250 g de maïs en bocal, égoutté (ou maïs surgelé ou bien sûr, frais en été)
  • 1 belle branche de céleri (avec ses feuilles)
  • 1 oignon
  • 1 ou 2 branches de thym
  • 900 ml de lait de soja
  • 1 belle pomme de terre
  • 2 oignons nouveaux
  • 1 c à soupe bombée de farine
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre
  • Persil frais

Préparation

Pelez et nettoyez les légumes : coupez la pomme de terre en dés, coupez la tige du céleri en tronçons -réservez les feuilles- et hachez l’oignon.

img_1078_lowres

Faites chauffer de l’huile d’olive dans une poêle et faites revenir la tige du céleri, le thym et l’oignon à feu moyen. Faites un peu dorer l’ensemble.

 

Ajoutez la farine et faites dorer 1 minute ; versez le lait de soja et fouettez énergiquement.

Ajoutez la pomme de terre et portez à ébullition en remuant sans cesse (sinon la soupe risque d’attacher).

Laissez cuire une dizaine de minutes. Quand la pomme de terre est tendre, ajoutez le maïs.

img_1085_lowres

Laissez cuire encore quelques minutes en remuant. Salez et poivrez.

Hachez grossièrement les feuilles du céleri et les oignons nouveaux et ajoutez-les dans la soupe.

img_1086_lowres

Portez une dernière fois à ébullition et servez dans des bols.

img_1087_lowres

Saupoudrez de persil haché… Et dégustez bien chaud avec un peu plus de poivre.

img_1091_lowres

Bon appétit !

img_1089_lowres

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

 

 

8 réponses à “Chaudrée de maïs bostonienne – Corn chowder

  1. Et bien voilà quelque chose de totalement innovant pour moi, oui j’en ai déjà entendu parler, mais jamais réalisée …
    Je vais donc me lancer à la découverte de ton « Corn chowder » !!!
    et cela dès demain, car je n’ai ni maïs ni céleri, donc verdict bientôt !!!
    Merci Alexandre …

    Aimé par 1 personne

  2. J’aimais beaucoup manger un « clam chowder » en hiver quand j’étais à New York ou Boston . Il va falloir que j’essa le « corn chowder » . Je suis d’accord avec toi : un peu de céleri en branches donne en partie son goût caractéristique à cette soupe. Merci pour tes idées et les explications précieuses que tu donnes.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s