Accord parfait – Myoga et tofu soyeux

Au Japon, on déguste le tofu soyeux froid pour bénéficier de sa « fadeur ». C’est une saveur appréciée dans la cuisine japonaise parfois si éloignée de la nôtre, qui redoute ce qui est fade. On assaisonne à peine le bloc blanc et tendre  : un peu de myoga, quelques lamelles de poireau, une pointe de gingembre, deux gouttes de sauce de soja et c’est tout.
Cette recette est inspirée du beau livre de Chihiro Masui et Hanaé Kaédé, la cuisine du Japon, dans lequel j’ai appris tant de choses. J’en ai déjà parlé. Et c’était l’occasion de découvrir un autre usage de ce myoga dont je parlais il y a peu.
Cette recette est étonnante, à la fois simple et complexe. Elle peut être déroutante la première fois qu’on y goûte, mais on se laisse vite séduire par la fraîcheur et la texture du tofu à peine relevé.
La sauce de soja (shoyu en japonais) joue un grand rôle dans cette recette. Si vous avez l’occasion de vous en servir de temps en temps, je vous conseille d’en acheter une de bonne qualité pour cuisiner et une petite bouteille d’une très bonne pour la table. Un peu comme on le ferait pour l’huile d’olive.

IMG_4326_LowRes.jpg

Tofu de soie 

Ingrédients pour 2 personnes

  • 1 petit bloc de tofu soyeux de bonne qualité (et bio de préférence)
  • 1 bouton de myoga
  • 1 tige de ciboule ou de petit oignon nouveau (ou, plus japonais, un peu de vert de poireau tendre…)
  • 1 cm de gingembre
  • 2 feuilles de shiso (shiso vert, en épiceries japonaises) ou, quelques petites feuilles de shiso rouge (qui  pousse très bien sur un balcon et peut se trouver un peu plus facilement dans des épiceries asiatiques)
  • 2 c à café de (très bonne) sauce de soja

IMG_4327_LowRes-2.jpg

Préparation

Commencez par fendre le myoga en 2, émincez-le en fines rondelles et rincez-le. Séchez et réservez. Faites de même avec le vert de la ciboule ou du petit oignon nouveau. Pelez et râpez en purée le morceau de gingembre. Réservez.

Sortez le tofu de son emballage très délicatement et épongez-le doucement.

Coupez le bloc en deux et déposez les jolis rectangles obtenus sur des petites assiettes ou dans des bols.

Répartissez la ciboule et le myoga. Ajoutez un petit « tas » de gingembre râpé et arrosez de quelques gouttes de sauce de soja.

Dégustez tel quel sans attendre et laissez-vous emporter au Japon.

Bon appétit !

IMG_4328_LowRes.jpg

 myogatofucuisine japonaise,  cuisine végétariennetofu soyeux,  cuisine japonaisetofu soyeuxmyoga

2 réponses à “Accord parfait – Myoga et tofu soyeux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s