Le festin de Nakata – Aubergines grillées

Comment viennent les idées de recette ? J’en parle de temps en temps parce que ça m’amuse de voir le cheminement de l’inspiration parfois.
Celle-ci m’est venue de mes lectures. Je suis en train de lire ces derniers jours le très curieux et beau roman de Murakami, Kafka sur le rivage. Dans ce livre, il y a un personnage touchant, ancien enfant amnésique devenu pauvre hère, vivant d’une pension du gouvernement et gagnant quelques sous en retrouvant pour leurs maîtres des chats perdus. Chats avec qui il a la faculté de communiquer, car il parle le langage des chats. 

Ce matin dans le métro, je lisais (attention spoiler) le chapitre où Nakata rapporte à la famille Koizumi leur petite chatte Sésame qu’ils avaient perdue. Pour le remercier, le père lui glisse une petite enveloppe de billets et la mère lui donne le reste de leur dîner : des concombres au vinaigre et de l’aubergine grillée. Je rentrais pour déjeuner et, à la lecture de ces quelques mots, j’ai littéralement commencé à saliver. Nakata, qui parle de lui à la troisième personne, dit en remerciant madame Koizumi « …Nakata aime beaucoup les aubergines grillées…  » Alexandre aussi !
J’avais dans mon frigo de magnifiques aubergines achetées hier chez mon primeur préféré de la rue du Nil -les aubergines sont mon « fruit » d’été préféré!- et j’ai presque toujours des tsukemono de concombre prêts à l’emploi puisque j’en prépare une à deux fois par semaine. Ils ne sont pas au vinaigre, mais ils feront l’affaire, me suis-je dit.
Il ne me restait plus qu’à me faire un peu de riz et à griller une aubergine. Je me suis inspiré, en y mettant mon grain de sel, de la recette de Takako, du blog Japon sur la table (ici) pour qui les aubergines grillées, dégustées avec un peu de sauce de soja et de gingembre, évoquent le goût de l’été au Japon. Dans sa recette, Takako cuit l’aubergine au four, mais j’aime tellement ce petit goût fumé qu’ont les aubergines en Asie quand elles ont vraiment été au feu que je l’ai d’abord grillée sur le gaz, comme pour un caviar, avant d’en terminer la cuisson au four.
C’est d’une grande simplicité et un vrai un régal. En à peine 30 minutes, j’avais mon déjeuner, sain, frais et léger, que j’ai terminé par une pêche bien mûre et juteuse. J’aime la chaleur et l’été !
Cette étape de « grillage » au gaz est facultative, mais elle donne un parfum que j’aime beaucoup. Si vous n’avez pas le gaz dans votre cuisine, le feu bois au jardin est évidemment parfait : ces aubergines sont idéales pour un barbecue. Sinon vous pouvez allumer le grill 5 à 10 minutes, en début de cuisson au four. 

IMG_4860_LowRes

Aubergines grillées (le festin de Nakata)

Ingrédients (les quantités sont à adapter à vos envies et au nombre de convives)

  • Aubergine(s) bien ferme(s) et lisse (s)
  • Sauce de soja (japonaise)
  • 1 cm de gingembre frais

IMG_4816_LowRes-2

Préparation

Lavez et séchez l’aubergine. Allumez un brûleur de votre cuisinière et placez l’aubergine dessus. Faites-la griller 5 à 10 minutes en la retournant de temps en temps pour bien carboniser la peau.

Préchauffez pendant ce temps le four à 200° et placez-y l’aubergine (pré-grillée ou non) sur un papier d’aluminium ou dans un plat.

IMG_4809_LowRes-2

Laissez cuire environ 25 à 30 minutes, pour que l’aubergine soit bien fondante.

Sortez du four et retirez la peau sans vous brûler.

IMG_4810_LowRes-2

Coupez la (ou les) aubergine(s) en deux, disposez sur les assiettes de service ou sur un plat puis découpez des tronçons de la taille d’une bouchée.

IMG_4815_LowRes-3

Râpez le gingembre et disposez-le en petit tas, près des aubergines.

IMG_4815_LowRes

Servez avec la sauce de soja. que les convives pourront aromatiser avec du gingembre avant de déguster les morceaux d’aubergine, chauds ou à température ambiante, en les trempant dedans.

IMG_4817_LowRes-2

Dégustez avec des pickles et un bol de riz chaud.

Bon appétit!

IMG_4819_LowRes

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

cuisine végétarienne, aubergines, cuisine japonaisecuisine vegane, aubergines, cuisine japonaise

17 réponses à “Le festin de Nakata – Aubergines grillées

  1. Et comme je l’ai déjà dit plusieurs fois, j’adore aussi les aubergines (d’ailleurs, je viens d’en manger pour mon souper). Je note : facile et alléchant ! 😊 Qu’utilisez-vous pour râper le gingembre ?

    Aimé par 1 personne

    • J’adore aussi les aubergines. Oui, cette recette est très facile. Je râpe le gingembre avec une petite râpe japonaise en métal. Elle est ronde avec de petits picots.
      Bonne journée et bonne cuisine.

      J'aime

  2. Bonjour Alexandre J’aime les romans de Murakami aussi. Mais je confonds les histoires. ..mon préféré est norvégien wood. Ce n’est pas tout à fait son style ,mais c’est un livre unique que je ne confonds jamais. Revenons à l’aubergine, c’est bien de la cuire sur le feux direct. C’est la façon classique. J’aimerais bien le faire!

    J'aime

  3. Bonjour,
    Je suis en train de lire ce très beau roman. Et il m’a justement donné très envie de cuisine japonaise (végétale), et d’aubergines grillées. En voulant chercher des recettes sur le net, je suis tombée immédiatement sur ta recette, avec la couverture de mon livre en photo. Cela m’a fait sourire…
    Le repas était très bon et en plus cela m’a permis de découvrir ton alléchant blog.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s