Les grands esprits… – Courges patidoux farcies au petit épeautre

On dit que les grands esprits se rencontrent… J’ai acheté deux petits patidoux pour les farcir et je pensais utiliser du quinoa ou de la semoule. Mais je suis tombé sur un article dans un magazine de cuisine auquel je suis abonné : des patidoux farcis au petit épeautre. J’en avais qui dormait dans mon placard et l’idée m’a bien plu !
J’ai déjà parlé du patidou, cette petite courge douce et moelleuse qui se prête à de nombreuses recettes. Comme sa peau se consomme, il est facile de la farcir, de la cuire au four et de la déguster tout entière. On peut aussi la rôtir, la faire en purée ou la faire sauter.
Le petit épeautre ou engrain, quant à lui, est l’une des céréales les plus anciennes dans l’alimentation humaine. Il est pauvre en gluten et riche en protéines dites complètes, ce qui en fait une des « graines » les plus intéressantes au niveau nutritionnel. Il ne faut pas le confondre avec l’épeautre, cousin du blé, ni avec l’orge.
Mais surtout, au-delà de toutes ces caractéristiques, c’est bon ! Il faut juste anticiper un peu car il faut environ une heure pour faire cuire le petit épeautre. Pour cette recette, n’hésitez pas à le cuire à l’avance, même la veille, et à le stocker au frais. La recette sera ainsi très rapide à préparer.
Je vous raconte ? 

lowres-0442

Courges patidoux farcies au petit épeautre

Ingrédients pour 4 personnes

  • 2 patidoux moyens (ou 4 petits)
  • 200 g de petit épeautre cuit
  • 1 petite carotte
  • 100 g d’épinards environ
  • 1 oignon
  • 1/2 c à café de cumin
  • 1/2 c à café de piment d’Espelette (ou plus, selon votre goût)
  • Sel et poivre
  • Quelques brins de persil

lowres-0422

Préparation

La veille ou une heure à l’avance, faites cuire le petit épeautre dans 2 à 3 fois son volume d’eau salée et légèrement poivrée. Lorsqu’il est cuit, égouttez et réservez.

***

Coupez les courges en deux, c’est la partie la plus difficile de la recette car c’est un peu dur et l’on veut deux moitiés de même taille. Si vos patidoux sont encore plus petits, prévoyez-en un par personne et coupez simplement un chapeau sur le dessus. Ce sera très joli.

Videz les graines et les filaments. Réservez les courges creusées.

lowres-0423

Emincez finement l’oignon, le fenouil et la carotte en petits dés. Faites revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit translucide et ajoutez carotte et fenouil ; laissez cuire une quinzaine de minutes. Ajoutez le cumin à la fin.

Versez le petit épeautre cuit et mélangez bien. Emincez finement les épinards bien nettoyés et égouttés. Ajoutez-les dans la poêle. Salez et poivrez puis ajoutez le piment d’Espelette.

Laissez cuire jusqu’à ce que les épinards soient bien « tombés » et la poêlée joliment homogène.

lowres-0434

Mettez un peu d’huile d’olive, de sel et de poivre dans le creux de chaque courge puis farcissez avec le contenu de la poêle. N’hésitez pas à bien tasser pour un résultat généreux.

lowres-0435

Si vous utilisez des courges entières, replacez les chapeaux par-dessus, sinon, couvrez avec un morceau de papier cuisson. Enfournez à 190° jusqu’à ce que la chair des courges soit tendre. Cela prendra 45 minutes à 1 heure.

Sortez du four, parsemez de persil haché et servez sans attendre.

lowres-0442-2.jpg

Ces courges sont délicieuses avec une bonne salade, d’endives par exemple dont la petite amertume contraste avec la douceur de la courge. Je l’ai assaisonnée avec quelques raisins secs, de l’huile de colza et du vinaigre balsamique.

lowres-0444

Bon appétit !

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

8 réponses à “Les grands esprits… – Courges patidoux farcies au petit épeautre

  1. La recette me paraît bien savoureuse et j’aime beaucoup l’association avec les endives en salade . Je découvre aussi des vertus du petit épeautre que je ne connaissais pas . Merci

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Alexandre, grâce à vous, nous avons tous en famille carburé au patidou ce Noël ! J’ai une question concernant le couteau que vous utilisez pour fendre l’écorce résistante de certaines courges : est-ce un couteau japonais et si oui, dans quelle catégorie entre-t-il ? « sentoku » ? ou autre ? Merci de vos lumières .

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup à vous ! Je suis content de vous avoir « inspiré »… 🙂 J’ai deux grands couteaux avec lesquels je coupe les gros légumes un de type santoku en effet et un « chef » de grande taille. Et je les aiguise régulièrement. Bonne journée !

      J'aime

  3. Bonjour Alexandre,
    Bonne Année 2020. Le meilleur pour vous et ceux que vous aimez, et pour nous, encore des recettes si appétissantes et délicieuses.
    D’un ami cuisinier, toujours couper les légumes comme les courges dans un évier. Si le couteau ripe, il cogne contre les parois de l’évier et pas sur nous. Je n’y avais jamais pensé.
    Un vrai plaisir de vous lire.
    Marie Claire

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s