Riz et lentilles pour la fête des moissons – Venpongal tamoul

Un peu partout en Inde, et particulièrement dans le Sud, on célèbre en janvier, pendant 4 jours, la fête des moissons. Ce festival, dédié à Surya, le dieu du soleil, est l’occasion de rendre grâce, de socialiser avec sa communauté et de bien manger.
Dans le Tamil Nadu, merveilleux état du sud de l’Inde où je suis allé de nombreuses fois, le plat le plus emblématique porte le nom du festival lui-même : Pongal. On le fait en version sucrée et salée. C’est une recette à base de riz, dont on déguste, à cette occasion, la nouvelle récolte.
En version sucrée, on fait bouillir le riz dans du lait avec du sucre de cane non raffiné (jaggery). On laisse alors le lait déborder ; Pongal veut d’ailleurs dire « bouilli par-dessus » en tamoul… faire déborder.
En version salée, on l’appelle ven pongal et c’est une variante du khichadi ou kichari. Il s’agit de riz mêlé à des lentilles et assaisonné d’un peu d’épices – avec, comme toujours en Inde, d’innombrables déclinaisons -. 
Ce plat se fait aussi traditionnellement avec beaucoup de ghee, le beurre clarifié indien, mais la recette que je vous propose ici est 100% végétale. Elle provient d’un blog que j’aime beaucoup et dont je vous ai déjà parlé, « Holy Cow! » Quand je l’ai vue, j’ai eu immédiatement envie de la faire et je m’y suis attelé le jour même… 
Les lentilles utilisées sont toujours les petites jaune vif appelée moong dal en Inde ; ce sont en fait des haricots mungo décortiqués. On les trouve chez nous en magasins bio ou en épiceries asiatiques (et facilement sur Internet). Il vous faudra aussi quelques noix de cajou, du poivre et du cumin.
Ce plat est simple mais très réconfortant, surtout quand il fait froid. Il a une consistance souple et crémeuse, entre la bouillie et le risotto. On peut le déguster seul, avec des légumes ou un pain indien. Il se consomme aussi bien au petit déjeuner que dans la journée. Digeste, nourrissant et facile à faire  : vous allez y prendre goût !
Je vous raconte ?

lowres-0892

Ven Pongal tamoul

Ingrédients pour 3 ou 4 personnes

  • 2 petits verres de riz
  • 1 petit verre de moong dal (voir dans l’introduction)
  • 1 c à soupe d’huile de coco (non désodorisée)
  • 1 c à café de graines de cumin
  • 1 c à café bombée de grains de poivre noir
  • 1 c à café bombée de gingembre frais râpé
  • 1 dizaine de noix de cajou nature
  • 10 à 15 cl de lait de coco épais ou de crème de cajou
  • Sel

lowres-0873

Préparation

Placez le riz et les lentilles jaunes dans un récipient et rincez-les deux ou trois fois. Mettez à cuire avec  2,5 fois leur volume en eau (soit environ 7,5 verres). Laissez cuire à petits bouillons. Remuez de temps en temps pour éviter de faire attacher et déborder.

lowres-0870

Pendant ce temps, dans un mortier, concassez grossièrement (pas complètement car on veut trouver des morceaux dans la recette).

lowres-0874

Quand le riz et les lentilles sont cuits, ils ont une consistance humide et fondante, entre le risotto et la bouillie. N’hésitez pas à écraser un peu le riz, avec une cuillère en bois. Si vous souhaitez un pongal plus crémeux ou liquide, ajoutez un peu d’eau chaude en fin de cuisson, en continuant de remuer. Salez, mélangez et réservez au chaud.

lowres-0878

Préparez alors la détrempe (tempering en anglais ; ce sont les épices revenues dans la matière grasse qui parfumeront le plat) : chauffez l’huile de coco et placez-y les grains de poivre et le cumin. Laissez 30 à 45 secondes pour que les parfums se développent.

lowres-0881

Ajoutez le gingembre et les noix de cajou cassées en morceaux et faites revenir jusqu’à ce qu’elles soient un peu dorées.

lowres-0882

Versez le « tempering » sur le riz aux lentilles ainsi que le lait de coco et mélangez. Rectifiez l’assaisonnement (sel et, éventuellement, poivre) et dégustez bien chaud accompagné d’un papadum et de quelques pickles ou avec un curry de légumes.

lowres-0884

Bon appétit !

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

8 réponses à “Riz et lentilles pour la fête des moissons – Venpongal tamoul

  1. Quel enchantement !!!
    D’abord l’odeur dans la maison est fabuleuse, Le tempering final est le feu d’artifice de ce plat, c’est l’apothéose tout en saveurs…Incroyable pour un plat de riz et moong dal qui à la base et simple, mais c’est épices le rende sublime
    Je pense, dit moi si j’ai tord, qu’à la base c’est plutôt de l’huile de palme ? Pour faire dorer les épices ??? non ?
    En tout cas ça a été une révélation, je conseille à tous de faire ce plat qui est un voyage à lui tout seul. Énorme merci

    Aimé par 1 personne

    • Merci à toi ! Oui, ce qui est magique avec ce plat c’est sa simplicité et son raffinement . Traditionnellement c’est du beurre clarifié indien (ghee) que l’on utilise… bonne journée !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s