Aïe ! – Soupe d’ortie

Pendant le confinement, je suivais l’Instagram de Félicie Tocze (@feliciecuisine) quand elle profitait de l’arrivée du printemps pour aller cueillir des herbes sauvages et en faire toutes sortes de petites merveilles dans sa cuisine. Cela m’a toujours fait envie mais je n’ai jamais vraiment eu la chance de partir en cueillette, pour deux bonnes raisons : j’habite à Paris et je ne connais pas assez bien les plantes !
Alors imaginez mon excitation lorsqu’au marché de Vannes, où j’ai passé un weekend fin juin, j’ai trouvé des pousses d’ortie – on consomme en effet les feuilles les plus jeunes -. Cela fait des années que je voulais y goûter et en cuisiner sans jamais oser en cueillir moi-même. J’en ai donc acheté et je les ai cuisinée sur place, dans la grande cuisine de mon amie Valérie.
lowres-4270
L’ortie est une plante aux qualités nutritionnelles et au vertus remarquables : elle contient énormément de fer, plusieurs vitamines, dont la C en quantité, et a une forte teneur en protéines. Elle a aussi des propriétés anti-oxydantes, elle permet de fixer le calcium… Bref, c’est la plante indispensable et on la trouve partout. C’est à se demander pourquoi on n’en consomme pas plus. 
En cuisine, on peut faire toutes sortes de choses avec l’ortie : salade, pesto, omelette, quiches… Comme il faisait un peu frais ce weekend-là en Bretagne, j’ai opté pour une soupe toute simple, afin de bien mettre en valeur le goût de l’ortie qui est à la fois vert et subtil. 
C’est une petite soupe assez liquide (mais pas aqueuse) et elle est rehaussée d’une pointe de crème. Cette recette peut aussi servir de base pour toutes les soupes vertes : cresson, épinards, fanes de radis etc.
Je vous raconte ?

lowres-4434

Soupe d’orties

Ingrédients pour 4 personnes

  • 200 g d’ortie
  • 1 ou 2 petites pommes de terre
  • 1 petit oignon et 1 échalote
  • 15 cl de crème de soja épaisse
  • Sel et poivre
  • Huile d’olive

lowres-4425

Préparation

Préparez vos ingrédients puis nettoyez soigneusement les pousses d’ortie sans vous piquer.

lowres-4426

Le mieux est de les placer dans une essoreuse à salade, de les rincer plusieurs fois et de les essorer sans les toucher.

lowres-4424

Hachez ensuite l’ortie grossièrement au couteau.

lowres-4428

Pelez et taillez la pomme de terre en petits dés. Emincez l’oignon et l’échalote.

lowres-4427

Chauffez un peu d’huile dans une cocotte et faites revenir l’échalote et l’oignon, jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajoutez alors la pomme de terre et faites revenir 5 minutes de plus.

Ajoutez enfin l’ortie hachée. A noter qu’une fois hachée elle ne pique plus…

lowres-4430

Couvrez avec 75cl d’eau environ et portez à ébullition puis baissez. Laissez cuire avec un couvercle mais en laissant un espace pour permettre un peu d’évaporation.

lowres-4431

Lorsque les pommes de terre sont fondantes, coupez le feu et mixez la soupe. Remettez sur le feu, rectifiez le sel et le poivre ajoutez 2 à 3 cuillères à soupe de crème. Chauffez quelques minutes sans faire bouillir.

lowres-4433

Servez dans des bols avec un peu plus de crème si vous aimez…

lowres-4435

Dégustez bien chaud avec un morceau de pain grillé.

lowres-4434

Bon appétit !

lowres-4437

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram

10 réponses à “Aïe ! – Soupe d’ortie

  1. Bonsoir.
    Là, pour le coup, j’ai l’agréable impression de faire un tour dans le passé, en parlant de ma jeunesse comme adolescence, et surtout, en parlant de ma grand-mère maternelle, puis de ma maman.
    En effet, la soupe à l’ortie, naturelle et sauvage, sans être pour autant un breuvage quotidien, tenait cependant une place plus que honorable dans les différents menus concoctés tout au long de l’année.
    C’est une soupe aux multiples vertus.
    La pomme de terre, c’est pour donner du corps à la soupe (et pas que de..seules orties !..), et la crème fraîche, tout comme les morceaux de pain grillé ou croûtons (selon souhait..) sont un plus en accompagnement.
    Bravo encore pour cette recette (et pas que..de confinement..), bonne suite, portez-vous bien..Denis.

    Aimé par 1 personne

  2. Ah la la, il va falloir vraiment que j’essaie ! J’ai des orties plein le jardin, je suis très anémiée, je sais toutes les vertus de cette plante, et je vois bien toutes les recettes proposées ; mais je n’arrive pas à la consommer… c’est très bizarre pour moi comme idée …
    Il faut que je me lance !! Merci pour le rappel !

    Aimé par 1 personne

    • Je comprends que cela puisse dérouter, mais au-delà des vertus, c’est vraiment délicieux. Il faut cueillir les jeunes pousses en protégeant bien vos mains… 🙂 Et hop! une petite soupe ?

      J'aime

  3. Une de mes plantes préférées en cuisine !!!
    Pour les cueillir sans risque, il faut les prendre par le dessous, car c’est le dessus des feuilles qui est urticant. On peut tout faire avec, mais crue, elle est savoureuse et réchauffante !
    Bref, je l’aime … Merci pour ce beau rappel

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s