On ne jette rien – ‘tite soupe de champignons au miso blanc

Aujourd’hui, c’est une idée plus qu’une recette que je vous donne. Une petite soupe faite avec pas grand-chose, prête en un rien de temps et un bol incroyablement riche en goût à savourer. C’est un peu magique la cuisine, non?
On a parfois des restes de légumes non utilisés dans une recette, parce qu’ils ne sont pas jolis, ou qu’ils n’en font pas partie, ou qu’on en a un peu trop : tiges de cresson, vert de poireau, 1/2 courgette, et… pieds de champignons : c’est la saison des champignons, symboles et marqueurs temporels de l’automne. On voit sur les étals des girolles, des cèpes et même de modestes, mais jolis et tout frais, champignons de Paris. J’ai aussi trouvé la semaine dernière de beaux shiitakes, ces champignons japonais que l’on connaît surtout secs, mais qui sont délicieux également en poêlée quand ils sont frais. C’est d’ailleurs ce que j’avais fait : une poêlée avec un peu de vert de poireau ; je l’avais servie avec du sarrasin grillé, aromatisé d’un peu d’huile de sésame… Mais c’est une autre histoire.
Pour ce plat, je n’avais pas utilisé les pieds, moins jolis et surtout de consistance assez différente des chapeaux qui deviennent tout moelleux à la cuisson. Je les avais donc mis dans un sac au frais avec un peu de papier absorbant humide et ils se sont conservés sans souci pendant 2 jours supplémentaires. J’avais aussi 3 champignons de Paris pas loin dans le bac à légumes, juste ce qu’il fallait pour faire une ‘tite soupe réconfortante et automnale.
Dès que j’ai commencé, il était évident que je mettrais du miso dans cette recette. Le miso blanc, crémeux et un peu sucré, se marie très bien avec les soupes (essayez dans un velouté de carottes et vous m’en direz des nouvelles) et je savais qu’avec les champignons, mixé, ce serait bon.
Et c’est délicieux !  Je suis vraiment content de cette petit improvisation de saison, donc je vous la raconte.
N’hésitez pas à acheter du miso pour faire votre veloté de champignons, ça se garde très longtemps et on peut en faire toutes sortes de choses, à commencer par une bonne soupe miso… Le shiitake séché n’est pas indispensable, mais il va renforcer la saveur et la séduction de cette soupe. Vous pouvez éventuellement le remplacer par un morceau de cèpe ou de bolet séché.

Les shiitakes frais, quant à eux, ne sont qu’une suggestion, cette soupe peut se faire de la même façon avec des champignons de Paris, des pieds de cèpes, etc.

IMG_7875_LowRes.jpg

‘Tite soupe de champignons au miso blanc 

Ingrédients, pour 2 bols

  • 1 dizaine de pieds de champignons shiitakes
  • 2 ou 3 champignons de Paris
  • 1 champignon shiitake séché (très facile à trouver en magasins bio ou asiatique)
  • 1 belle échalote
  • 1 c à soupe de miso blanc (shirt miso de la marque Lima par exemple)
  • 1 c à soupe de sauce de soja (shoyu, en magasins bio ou asiatiques aussi…)
  • 1 c à soupe d’huile d’olive
  • 1/2 l d’eau
  • Sel et poivre

Préparation 

Rincez le shiitake sec sous le robinet et placez-le dans 1/2 verre d’eau chaude.

Pelez puis émincez l’échalote. Mettez-la à revenir dans l’huile chaude, dans une petite casserole.

Pendant ce temps, lavez bien les champignons et les pieds, en veillant à retirer les traces de terre. Essuyez-les avec un papier absorbant et coupez-les grossièrement.

Quand l’échalote est translucide, ajoutez les champignons et une petite pincée de sel et faites-les suer 5 minutes.

IMG_7867_LowRes.jpg

Ajoutez alors 1/2 l d’eau, la sauce de soja, le shiitake séché et poivrez légèrement. Laissez mijoter 20 minutes à petits bouillons.

IMG_7869_LowRes.jpg

Lorsque la soupe est cuite, coupez le feu et dissolvez le miso dans un peu de bouillon prélevé, puis mélangez avec le reste de la soupe dans la casserole. Mixez le tout au blender et dégustez bien chaud.
Si vous réchauffez cette soupe, ne la faites surtout pas bouillir car le miso perdrait toutes ses qualités !

IMG_7874_LowRes.jpg

Bon appétit !

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

 soupechampignonscuisine végétarienne,  misoshiitakecuisine végane,  soupechampignonscuisine végane,  misoshiitake

6 réponses à “On ne jette rien – ‘tite soupe de champignons au miso blanc

  1. Bonsoir Alexandre, lectrice non blogueuse mais gourmande, je tiens d’abord à vous remercier pour toutes vos excellentes recettes. Une chose vient de me « chiffonner » dans celle-ci : vous essuyez les légumes dans du papier absorbant. Cela fait des années que je garde les torchons et serviettes très usagés à cet effet, fruits et légumes, et hop dans la machine et on recommence; le papier absorbant ne me sers quasiment plus qu’à éponger le poisson. C’était juste un tuyau écolo-pratico-économique ! Continuez à nous régaler de vos recettes.
    Très cordialement

    Aimé par 2 people

    • Merci Béatrice pour ce retour et votre fidélité qui me réjouissent ! Et oui, vous avez raison pour le papier absorbant. Il m’arrive d’utiliser un vieux torchon mais pas assez souvent…
      Bonne journée et bonne cuisine !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s