Pour l’amour du légume – Velouté de céleri-rave

Parmi les légumes d’hiver souvent mal aimés ou cantonnés à des recettes quasi-uniques, il y a le céleri-rave. A part le fameux céleri rémoulade, qui peut être délicieux comme assez médiocre, on l’évoque rarement et je connais des gens qui ne savent même pas à quoi ressemble le légume qui se cache derrière ses filaments crémeux. Et pourtant, c’est un de mes préférés de l’hiver.
Il est curieux, de couleur crème et teinté de vert, surmonté de quelques feuilles quand les marchands ne les tranchent pas. Le dessus de la boule est rond et grumeleux tandis que le dessous, un peu plat, d’où partent les racines, évoque une sorte d’organisme extra-terrestre.
J’en achète tout l’hiver. Il se conserve longtemps dans le bac à légumes et on peut en prélever un morceau pour ajouter à une soupe puis garder le reste protégé d’un papier film. Il n’est pas trop « fragile ».
C’est un légume aussi bon cru que cuit : en salade (râpé ou en dés), rôti au four, en gratin, en purée, en risotto (coupé en mini-dés comme du riz), en tagliatelles… Ses possibilités sont innombrables, seul ou avec d’autres.
Si vous avez l’habitude de l’ignorer sur les étals, faites un effort, oubliez vos éventuels mauvais souvenirs d’enfance et achetez-en  juste une fois pour y goûter !

IMG_0369_LowRes.jpg

Et il n’y a pas que moi qui l’aime. Je suis tombé l’année dernière sur une fascinante recette filmée du chef du restaurant l’Arpège à Paris, Alain Passard, qui porte un amour immodéré aux légumes et les cuisine comme personne. Le voir en parler ou lire ses livres est un vrai bonheur communicatif, surtout lorsque, comme moi, on a le goût du règne végétal. Il appelle le céleri-rave la boule de cristal et il en fait un velouté aussi simple que spectaculaire en texture et en goût. 
J’ai adopté cette recette et je la fais régulièrement depuis. La texture du velouté est assez épaisse, entre la crème et la purée. Je le sers le plus souvent en entrée, dans un bol, comme une soupe, mais parfois aussi en accompagnement d’un plat, comme une purée onctueuse. C’est une merveille. Je peux le dire sans fausse modestie puisque ce n’est pas ma recette… 
Elle se prépare au dernier moment mais prend à peine 20 minutes en tout avec 4 ingrédients. Il m’arrive cependant de m’avancer en précuisant le céleri-rave et je coupe la cuisson de façon à terminer au dernier moment, en à peine 10 minutes, la confection de mon velouté. 

img_0271_lowres

Ingrédients, pour 3 ou 4 personnes

  • 1 boule de céleri-rave de taille moyenne
  • 1/2 l de lait entier (la quantité sera à adapter en fonction de la quantité de céleri, il faut un volume équivalent lait-céleri)
  • Quelques copeaux de beurre (salé idéalement)
  • 1 c à café de moutarde (moutarde d’Orléans à la meule de pierre idéalement, mais je fais avec ce que j’ai quand je n’en ai pas …)
  • 1 c à café d’huile de noisette (il m’est arrivé de la remplacer par de l’huile de sésame grillée…)
  • Fleur de sel

IMG_0257_LowRes-2.jpg

Préparation

Epluchez le céleri-rave avec un économe. sa peau est fine, enlevez le moins possible de chair. Pour la partie inférieure, aidez-vous d’un couteau pour enlever les parties creuses entre les racines. Rincez-le sous l’eau et essuyez-le.

Coupez-le en tranches de 1cm de large, puis les tranches en bâtonnets de 1 cm de large et enfin, les bâtonnets en cubes de 1 cm. Il est important de tailler votre légume en petits dés car la cuisson doit être rapide.

Pendant que vous coupez, chauffez le lait dans une casserole avec 1 lamelle de beurre et un trait d’huile d’olive. Ajoutez le céleri quand le lait frémit. Le lait doit à peine affleurer, 1 ou 2 dés doivent dépasser de la surface.

IMG_0254_LowRes.jpg

Comptez un peu moins de 10 minutes de cuisson. Ajoutez éventuellement un petit morceau de beurre supplémentaire et un trait d’huile pendant la cuisson. Coupez le feu et laissez le céleri reposer 1 ou 2 minutes dans le lait brûlant. Goûtez pour vérifier la cuisson : les dés doivent être fondants mais avoir gardé une certaine fermeté.

IMG_0255_LowRes.jpg

Versez dans un mixer, ajoutez la moutarde, l’huile de noisette et une pincée de fleur de sel.

Mixez 10 à 20 secondes (selon la performance de votre mixer). La texture doit être crémeuse mais il ne faut pas mixer excessivement. Versez dans un légumier ou directement dans les bols de service. Ajoutez 1 trait d’huile d’olive et dégustez sans attendre.

IMG_0256_LowRes.jpg

La recette ne le précise pas, mais je poivre légèrement dans le bol.

Bon appétit !

IMG_0258_LowRes.jpg

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire, à cliquer sur le bouton « j’aime » et abonnez-vous pour recevoir les prochaines recettes… Ici et sur Facebook.  Suivez aussi Lutsubo sur Instagram.

celericuisine végétarienneveloutéSoupelégumes,  cuisine végétariennveloutécéleri-rave

11 réponses à “Pour l’amour du légume – Velouté de céleri-rave

  1. Suis pas une grande cuisinière mais j’ai toujours fait cuire le céleri rave dans du lait, notamment pour en faire une purée en accompagnement de gibier (pardon pour les amateurs vegan) Et je confirme c’est délicieux !

    Aimé par 1 personne

    • Oui, c’est délicieux. Et on accompagne ce que l’on veut ! Moi je l’ai servie récemment avec des rouleau de chou au sarrasin et champignons… 🙂
      Et on peut toujours faire une version 100% végane avec du lait et de la matière grasse végétale !
      Merci et belle journée !

      J'aime

  2. Pingback: Végétal – Canneloni de chou, farce au sarrasin et shiitake | Lutsubo·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s