Encore une improvisation de printemps – Radicchio braisé

Chez mon primeur préféré, le printemps explosait ce matin dans chaque cageot et sur toutes les étagères : petites courgettes avec leur fragile fleur jaune (en beignet ce soir…) asperges magnifiques, blanches et vertes, artichauts poivrades au violet délicat, toutes sortes de salades de toutes les couleurs. J’aurais voulu (et j’aurais dû) prendre une photo.
Je me suis donc laissé tenter, comme souvent, et je suis revenu dans le métro avec ma coriandre fraîche, mon ail des ours avec quelques petites fleurs blanches, des asperges et de magnifiques radicchios (ou radicchi si on veut le faire à l’italienne). Entre autres, car mon bac à légumes déborde un peu.
Le radicchio est une salade de la famille de la chicorée. Ses feuilles sont de couleur amarante (je viens d’apprendre le mot), entre le carmin et le bordeaux et il peut avoir différentes formes : petit chou, endive ou endive un peu échevelée aux feuilles plus fines. C’est cette dernière variété que j’ai achetée. A la dégustation on s’attendrait à pas mal d’amertume et le goût en est, en fait, très doux, avec une sorte de croquant tendre dont je me suis entiché (j’en achète à chaque fois que j’en trouve). Il est proche des endives dont je raffole quand elle sont jeunes et douces.
En Italie, ce légume se déguste le plus souvent cuit, son pays d’origine. Mais il est si bon en salade que je n’avais pas eu le courage jusqu’ici de le jeter dans le feu.
Mais à midi, j’ai quand même fini par me décider à le tester cuit. Et grand bien m’en a pris. Je devais me bricoler, comme je dis, un déjeuner rapide en rangeant les courses et j’ai donc, vraiment, préparé ce plat « au fil de l’eau », avec ce qui se présentait en rangeant : un demi fenouil que je ne voulais pas remettre au frais, des herbes qui commençaient à se fatiguer mais dont quelques branches étaient encore jolies, 4 tomates cerises restant d’un apéritif etc. Et avec quelques pâtes, je me suis régalé.
Alors je vous raconte.
Vu le niveau d’anticipation dont j’ai fait preuve, je ne saurais trop vous recommander d’improviser à votre tour, sur la base du radicchio (ou de l’endive) cuit (e) braisé (e): un  peu d’huile ou de beurre pour le saisir, de l’eau et du sucre que l’on fait évaporer en fin de cuisson. Je vous dirai aussi en fin de recette comment j’ai préparé les pâtes. 

radicc_LowRes.jpg

Mon radicchio braisé improvisé

Ingrédients pour 1 personne (si on ajoute 1 second radicchio ce plat peut nourrir 2 convives, au-delà, il faudra augmenter un peu les proportions des autres ingrédients)

  • 1 radicchio
  • 1/2 bulbe de fenouil
  • 1 échalote
  • Quelques feuilles de basilic
  • Quelques tomates cerises
  • 1 c  à soupe de sucre en poudre
  • 1 petite c à café de zeste de citron jaune en fines lamelles,  (j’avais un cédrat sous la main)
  • Sel, poivre
  • Huile d’olive

Préparation 

Pelez et émincez l’échalote, lavez et tranchez assez finement le fenouil. Lavez le basilic.

IMG_2340_LowRes.jpg

Rincez le radicchio entier (débarrassé de ses vilaines feuilles, s’il en a) sous l’eau fraîche, essuyez-le puis ôtez le trognon avant de le couper en 4. Gardez bien les quelques feuilles qui se détachent.

Dans une poêle, chauffez l’huile d’olive et jetez-y échalote et fenouil. Faites revenir 2 minutes en remuant à feu vif et baissez le feu. Ajoutez le radicchio coupé en 4 et les feuilles qui traînent. Laissez cuire 2 ou 3 minutes en retournant les légumes.

radicc 2_LowRes.jpg

Salez, poivrez, ajoutez les zestes, le sucre et 1/2 verre d’eau. Couvrez et laissez cuire doucement 5 à 10 minutes.

Retirez le couvercle au bout des 10 minutes, jetez les tomates cerises entières dans la poêle et montez un peu le feu, pour faire évaporer le liquide. Remuez de temps en temps, surtout quand il ne reste quasiment plus d’eau et que ça commence à caraméliser joliment. Coupez le feu à ce moment-là. Déchiquetez le basilic par dessus et c’est prêt.

IMG_2352_LowRes.jpg

Avec des pâtes, ce plat est complet. Mais le radicchio ainsi préparé peut très bien accompagner une viande grillée ou un poisson frit.

Les pâtes : 

Faites cuire la quantité désirée dans un grand volume d’eau que vous salerez au moment de l’ébullition.

Pendant qu’elles cuisent : ciselez quelques herbes aromatiques. J’avais 1 branche de persil, 1 ou 2 branche de coriandre, 5 feuilles de basilic et 2 feuilles d’ail des ours tombées du paquet que j’ai rangé au frais… Déposez-les dans un petit bol avec 1 pincée de sel et 2 c à soupe d’huile d’olive. Placez 10 secondes au micro-ondes pleine puissance (1000w). Réservez.

Quand les pâtes sont cuites. Disposez le radicchio dans une assiette. Dans la même poêle, à feu moyen, placez les pâtes encore humides que vous retirerez de leur eau de cuisson avec une écumoire, ajoutez l’huile aux herbes et mélangez 1 minute. Poivrez généreusement et ajoutez-les dans l’assiette des radicchios.

Bon appétit !

IMG_2353_LowRes.jpg

radicchioItalieSalade cuiteVégétarienradicchiosalade cuitelégumes braisésItaliepâtes

10 réponses à “Encore une improvisation de printemps – Radicchio braisé

  1. Pingback: Comme un air d’Italie – Tarte aux radicchio et aux fanes de navets | Lutsubo·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s